Et puis, Paulette…

Et puis, Paulette... Barbara Constantine

Et puis, Paulette… Barbara Constantine

Et puis, Paulette de Barbara Constantine chez Calmann-Levy, 2012, 312 pages.

« Ferdinand vit seul dans sa grande ferme vide. Et ça ne le rend pas franchement joyeux. Un jour, après un violent orage, il passe chez sa voisine avec ses petits-fils et découvre que son toit est sur le point de s’effondrer. A l’évidence, elle n’a nulle part où aller. Très naturellement, les Lulus (6 et 8 ans) lui suggèrent de l’inviter à la ferme. L’idée le fait sourire. Mais ce n’et pas si simple, certaines choses se font, d’autres pas  … 

Après une longue nuit de réflexion, il finit tout de même par aller la chercher.

De fil en aiguille, la ferme va se remplir, s’agiter, recommencer à fonctionner. Un ami d’enfance devenu veuf, deux très vieilles dames affolées, des étudiants un peu paumés, un amour naissant, des animaux. Et puis, Paulette… »

C’est une collègue de travail et amie qui m’a prêté ce Roman de Barbara Constantine, pour occuper mes longues journées de mon arrêt maternité. Véritable découverte, un petit roman qui se lit très vite par un découpage en petit chapitre. Super pratique pour emmener partout avec soi et lire dans les transports, et finir rapidement son chapitre sans s’arrêter en milieu de page.

La mise en place des personnages est un petit peu longue (ils sont nombreux) et j’avoue que je n’ai pas accroché sur les premiers chapitres, je me demandais un peu où j’allais et quelle tournure allait prendre ce livre.

Mais je voulais tout de même aller au bout, et j’ai bien fait. J’ai vite oublié le début un peu monotone, et je me suis assez rapidement plongée dans cette histoire. Elle associe humour, tendresse et petits malheurs de la vie.

Ce livre, écrit tout en finesse, nous raconte les histoires entrecoupées de plusieurs personnes. D’abord Ferdinand qui vit seul dans sa grande ferme suite au décès de son Henriette. Il partage des moments de bonheur avec ses Lulus (ses deux petits enfants qui passent de temps en temps). Et puis petit à petit sa ferme si vide, va se remplir bien vite et reprendre vie. Une voisine dans le besoin, Marceline, un ami en détresse, Guy, des connaissances solitaires, Hortense et Simone, une étudiante infirmière, Muriel et un élève dans un lycée agricole, Kim, un âne, deux chats une chienne. On se retrouve avec une étrange collocation mêlant personnes âgées et étudiants qui ont chacun leur vécu, leur histoire, leur bonheur et leur chagrin. On se rend alors compte que leur vie s’articule bien ensemble. On apprécie la compagnie de chacun et apprend à aimer un peu plus les personnages au fil des pages.

Un joyeux mélange qui fait de ce livre, une lecture facile et légère. Suspense garanti puisqu’il faut attendre la dernière page du livre pour enfin découvrir Paulette smile

Et puis, Paulette... Barbara Constantine

Seul bémol, ce format de livre ne permet pas une ouverture complète et abîme la tranche sad

5 commentaires

  1. Bah il a l’air vraiment pas mal ce petit Roman bigsmile
    Mais je préfère les roman policier hahaha mais si j’ai l’occasion de le lire je le lirais en pensant fort à toi mon lapin d’amour heart Je t'aime très fort

  2. Un roman très agréable, qui se lit très bien et qui a le mérite de mettre en avant une forme de solidarité qui fait du bien.

  3. @babbychou Je lis de tout, des policiers, du futile et un peu moins .. Peut-être qu’il y aura du policier par la suite bigsmile Des bisous
    @denise Il me fait quand même penser à « Ensemble c’est tout » d’Anna Gavalda pour le côté solidarité , Des livres qui font du bien au moral :). Bises

  4. Et puis on doit être en connexion. Hier, j’ai terminé un livre que j’ai adoré. Je voulais en parler sur mon blog. Mais bon, pour ne pas faire répétition … Ce sera pour dans quelques jours wink Bonne journée ma belle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *